Mini-Manou et Hermès!

Voici le moment pour moi d’effacer les consignes de la dernière crop en ligne, afin de les rapatrier au chaud, sur ma petite boutique, ici, ou ici (il s’agit de la même fiche technique pour les deux projets).

En effet, j’ai fait deux modèles différents avec le même tuto:

Retrouvez plus d’images de ce modèle sur mon blog scrap: ici.

Et plus d’images de ce modèle ici.

Merci à tous ceux qui sont passés par là le soir de l’atelier en ligne et qui ont participé, le soir même ou dans les jours qui ont suivi!!

Retrouvez le tutoriel de cet album sur la boutique, ici.

A bientôt!

Suite à des piratages, les fiches ne sont gratuites que le soir de l’atelier en ligne et le lendemain, puis disponibles ensuite à petits prix sur la boutique pour plus de contrôle. Merci pour votre compréhension.

Publicités

Le Noël de Mathys

Voici le moment pour moi d’effacer les consignes de la dernière crop en ligne, afin de les rapatrier au chaud, sur ma petite boutique, ici.

Je tenais à vous remercier vraiment chaleureusement pour vos petits mots et vos remerciements! Ils me vont vraiment droit au coeur!

Voici donc le tout petit mini-album que nous avons réalisé lors de cet atelier en ligne!

Une fois n’est pas coutume, il a posé des soucis à certaines, c’est pourquoi je précise encore ici que c’est vraiment au début de la coupe et du pliage qu’il faut être vraiment très précis et très attentif. Si la toute première étape est bien réalisée, tout le reste coulera de source.

Image hébergée par servimg.com
Image hébergée par servimg.com

Vous pouvez dès à présent retrouver ce mini sur mon blog, ici!

Retrouvez le tutoriel de cette boîte sur la boutique, ici.

A bientôt!

Suite à des piratages, les fiches ne sont gratuites que le soir de l’atelier en ligne et le lendemain, puis disponibles ensuite à petits prix sur la boutique pour plus de contrôle. Merci pour votre compréhension.

Carte Boîte – Tuto

Bonjour tout le monde!

Je reviens enfin par ici!

Aujourd’hui, je vous offre un petit tuto! Je ne suis pas l’auteur de l’idée, on en trouve partout!

Voici une carte qui fait de l’effet! Elle se plie à plat complètement et facilement pour être glissée dans une enveloppe, mais une fois ouverte, elle a un effet de volume extraordinaire!

Voici la mienne, dont vous pourrez trouver plus de photos sur mon blog personnel, ici:

Image hébergée par servimg.com

Pour la réaliser:

  • Découpez un rectangle de bazzill de 29,5/14 cm.
  • Suivez le schéma suivant pour les plis et les découpes: en rouge, on découpe, et en bleu, on plie.

Image hébergée par servimg.com

  • Vous obtenez ceci: (j’ai également encré et crayonné les parties supérieures): photo 1.

Image hébergée par servimg.com

  • J’ai découpé 3 carrés de papier imprimé de 6/6 cm et un rectangle de 6/13 cm que j’ai encrés, crayonnés et collés comme sur la photo 2:

Image hébergée par servimg.com

  • Collez la languette de l’extrémité gauche sur l’extrémité droite, à l’intérieur: photo 2 bis et 3.

Image hébergée par servimg.com
Image hébergée par servimg.com

  • Dépliez, vous obtenez ceci, photo 4:

Image hébergée par servimg.com

  • Découpez 4 bandes de 10/2 cm, pliez à 1,5 cm de chaque côté: photo 5:

Image hébergée par servimg.com

  • Collez la première bande comme sur la photo 6, en plaquant les languettes de 1,5 cm contre le fond de la boîte:

Image hébergée par servimg.com

  • Continuez ainsi, en collant chaque languette de 1,5 cm contre la bandelette d’avant: il vous restera 1 cm sur le devant: photo 7:

Image hébergée par servimg.com

  • Il ne vous reste plus qu’à décorer: j’ai coupé des feuillages, l’ours du papier Swirlcards et pour le fond, j’ai collé sur une ficelle une banderole de fanions entre deux piques à brochette, collés à l’arrière de la languette du fond.

Et voilà!!!

A bientôt!!

Je reviens vendredi de la semaine prochaine avec un nouveau clin d’oeil photo!

Clin d’oeil photo n°5: Faites de votre flash votre allié…

Oui, je sais, la dernière fois, je vous ai dit de le bannir!!

Mais les fois où je m’en sers le plus, ce sont les fois où il y a quelques années, je ne pensais même pas à le sortir!

En fait, c’est surtout à l’extérieur que je m’en sers:

  • quand la personne que je souhaite prendre est sous un arbre: vous savez, on voit les tâches de soleil et d’ombre des feuilles sur son visage ou ses vêtements…
  • Quand la personne que je veux prendre est légèrement en contre-jour…
  • Quand le soleil tape vraiment très fort et que le nez ou les sourcils du personnage font des ombres très marquées sur son visage.

Utiliser le flash dans ces moments-là permet de « déboucher » les ombres: elles vont se retrouver éclairées et l’image sera alors plus lumineuse et moins « tâchée ».

Par exemple,

Iliade en plein soleil, la barre d’ombre de la tonnelle lui barre le front et le soleil accentue les contrastes entre la peau à l’ombre et l’autre très éclairée:

Image hébergée par servimg.com

Même position, mêmes réglages, je n’ai touché à rien d’autre que l’activation de mon flash: La photo parle d’elle-même…
Image hébergée par servimg.com

Encore une fois, mais je vais devoir le répéter à chaque fois: mes conseils ne sont pas professionnels, mes photos sont loin d’être parfaites, elles sont pleines de défauts. J’apporte juste quelques petits éléments qui seront certes inutiles à certains d’entre vous, mais que d’autres apprécieront, j’espère!

A bientôt!!

Je vous laisse jouer et faire des tests avec ou sans votre flash! Exercez-vous!

Clin d’oeil photo n°4: Bannissez le flash!

Bonjour!

Aujourd’hui, un nouveau petit conseil photo…

En intérieur, souvent… pas le choix… le flash est de rigueur… et d’ailleurs, sur beaucoup d’appareils photo, il se règle automatiquement…

Du coup, quand on prend quelqu’un en photo, on a ça:

 Image hébergée par servimg.com

La peau brillante (genre, manque plus que les paillettes et c’est un vampire de Twilight), des ombres mal placées, des grosses tâches d’ombres sur le mur derrière et autour du personnage… Et encore, sur ma photo… Milo a échappé à la myxomatose, autrement appelée le syndrome des yeux rouges! ;-))

Voici la même photo, sans flash:

Image hébergée par servimg.com

C’est quand même un peu plus naturel, non?

Alors j’en vois deux ou trois, là-bas dans le fond, qui commencent à râler… Alors oui, ça soulève quelques questions:

  • « Comment je fais pour désactiver mon flash? » En général, votre appareil a été livré avec un petit truc qui a plein de pages (souvent même dans plusieurs langues) et qui porte le joli nom de « mode d’emploi »… Je sais, ce petit truc fait peur, ne fait pas envie… mais je vous assure que la réponse à votre question se trouve sûrement dedans!
  • « Ma photo est toute floue ou toute foncée sans flash, c’est franchement pas mieux! »… Si vous avez un reflex, synchroniser votre deuxième rideau (allez consulter notre ami « mode d’emploi » pour tester) peut vous aider… Mais dans la photo de tous les jours, sans des conditions « studio » avec pied photo et super éclairage, on n’a franchement pas envie de se glisser là-dedans! Alors vous pouvez tenter, si vous le pouvez, d’orienter la lumière du flash ailleurs que directement sur le sujet… Dans 90% des cas, vous ne pouvez pas bouger votre flash… Alors atténuez-le avec un morceau de papier calque que vous enroulez autour…. je vous laisse faire l’expérience! Une feuille de papier d’imprimante blanche peut aussi aider!

Je ne souhaite pas rentrer plus avant dans la discussion « flash », il existe autant d’avis que de possibilités… Encore une fois je me borne à vous dire comment je fonctionne: J’utilise très peu le flash… et quand je le fais, ce n’est jamais avec le flash de l’appareil photo, mais avec un flash déporté, dont je peux régler la puissance et la direction… Je préfère utiliser des focales très lumineuses.

La semaine prochaine… je vous montre comment vous réconcilier avec le flash! Et dans quelles conditions (auxquelles on ne pense pas vraiment) j’aime bien l’utiliser!

Clin d’oeil photo n°3: Exercice

Le thème de notre nouvel exercice, c’est

« doudou »…

Si vous avez un enfant sous la main… demandez-lui son avis!

Si votre enfant est trop petit… c’est le moment de travailler votre technique « gros plan » et de trouver une pose sympa du doudou sur votre bébé…

Si vous n’avez pas d’enfant sous la main: le thème est super ouvert!! à vous de jouer! Pensez comme un enfant!

Voici mon exemple! Merci Milo le petit photographe!

Image hébergée par servimg.com

Photo retrouvée sur mon iphone!

Petit tuto couture!

Et oui, cadeau aujourd’hui!!

J’ai dû refaire un Pibulon (cadeau)… alors j’en ai profité pour prendre des photos au fur et à mesure…

Rien n’est précis précis… rien n’est parfait (très très loin)… je ne suis pas du tout couturière, j’ai appris à apprivoiser ma machine toute seule… Alors pardonnez mon amateurisme…

Mais je sais que ça vous donnera des idées ou des mesures, au moins!

A vos ciseaux!

  • Commencez par mesurer le traversin à habiller. Mesurer la longueur, en commençant par le milieu du bout (l’image 1 est plus explicite) et en terminant de même (on ne prend pas que la mesure de la partie toute droite):

Image hébergée par servimg.com

  • Ajoutez environ 10 cm à cette mesure et notez-la (mesure A).
  • Mesurez également la circonférence du traversin. Ajoutez 5 cm à cette mesure (mesure B).
  • Coupez dans le tissu de votre choix un rectangle de A/B.
  • Coupez également, dans un autre tissu, un cercle d’environ 20 cm de diamètre, pour le visage. Deux cercles plus petits (6 cm de diamètre) dans de la feutrine blanche et deux de 3 cm de diamètre dans de la feutrine noire: pour les yeux. Un ovale d’environ 5/4 cm dans la feutrine noire complètera et fera le nez: photo 2.

Image hébergée par servimg.com

– Epinglez ces éléments et cousez-les au zig zag sur le visage, en les superposant, et dessinez une bouche: photo 3.

Image hébergée par servimg.com

– Epinglez ce visage sur le haut du grand rectangle (environ 10/12 cm du bord haut), en le centrant sur la largeur: photo 4

Image hébergée par servimg.com

Si comme moi votre tissu est un tissu doudou, (qui s’effiloche et en met PARTOUT! grrrrrr), n’hésitez pas à ajouter au dos du visage, de l’autre côté du tissu, un tissu fin pour que la machine agrippe mieux le tissu et que la peluche ne s’engouffre pas trop dans ses mécanismes! Photo 5.
Image hébergée par servimg.com

  • une fois le visage cousu au grand rectangle, vous pourrez couper autour du cercle le surplus: photo 6:

Image hébergée par servimg.com

  • Cousez ensuite sur toute la longueur du grand rectangle, endroit contre endroit: photo 7. Ne fermez ni en haut, ni en bas du rectangle (et en bas, laissez 5 cm non cousus).

Image hébergée par servimg.com

  • Coupez deux oreilles, dans les deux tissus différents: j’ai dessiné à la main sur le premier tissu, coupé et je l’ai utilisé comme gabarit pour les autres morceaux: 2 morceaux dans le tissu doudou et deux autres dans le même tissu que le visage. Epinglez endroit contre endroit: photo 8. Les oreilles de Pibulon mesurent 50 cm de long!

Image hébergée par servimg.com

  • Pour positionner les oreille: placez votre grand rectangle comme sur la photo 9:

Image hébergée par servimg.com– Repliez à l’intérieur chaque côté: photo 10: ça réduit la largeur, en haut de la tête:

Image hébergée par servimg.com

– placez les deux oreilles préalablement retournées (j’ai ajouté une couture sur le milieu de l’oreille, sur presque toute la longueur, pour leur donner une plus jolie forme) de chaque côté de votre pliage: photo 11.

Image hébergée par servimg.com– Glissez les oreilles à l’intérieur, sous la première épaisseur de tissu, la face interne de l’oreille se retrouvant en face du visage: photo 12. Epinglez (attention, l’épinglage devient « tricky » à ce moment là!)… et cousez!

Image hébergée par servimg.com

  • Il faut maintenant s’occuper du bas: J’ai prévu un petit passage pour une petite cordelette, qui permet le déhoussage du traversin. Repliez comme sur la photo 13: il faut laisser assez de place pour la couture et pour ensuite passer la cordelette à l’intérieur de cet ourlet. Normalement, si vous avez laisser 5 cm non cousus sur le bas, vous avez même le passage tout près pour la cordelette.

Image hébergée par servimg.com

  • Epinglez et cousez suffisamment loin du bord pour laisser passer la cordelette.
  • Pour passer la cordelette, je la coince dans un stylo bille, entre le stylo et le capuchon, et j’enfonce le stylo dans le tissu. Le stylo me sert ainsi de guide et « d’aiguille », pour faire ressortir la cordelette de l’autre côté très rapidement: photo 14.

Image hébergée par servimg.com

    • Il suffit ensuite de serrer la cordelette et d’y ajouter un fermoir, ce genre de petites choses qu’on trouve en mercerie:

Image hébergée par servimg.com

Et voilà un enfant heureux!!

Image hébergée par servimg.com