Clin d’oeil photo n°3: Laissez faire vos enfants!

Hein?? vous vous dites, mais elle est folle??? Elle veut que je laisse l’appareil photo à mes enfants???

Oui ok, il faut qu’ils soient assez grands pour les tenir et les garder en main! Si votre petit est une tornade de 3 ans… préférez tester sur le cousin de 8 ou 9 ans!

Si vous n’avez pas d’enfant, profitez d’une réunion de famille, d’un week end entre amis et prenez un petit à part… entre autres banalités que vous échangerez avec lui, vous pouvez lui glisser:

« j’ai envie de prendre une photo, mais je ne sais pas quoi prendre… Si tu étais à ma place, tu prendrais quoi? »… Et même, pourquoi pas, lui laisser l’appareil et le suivre dans ses déambulations (si vous souhaitez ne pas perdre du vue l’objet précieux que vous lui avez confié!!)

La bonne photo, souvent, n’est pas celle qui est bien cadrée ou qui a la lumière parfaite…

Parfois, la photo qui vous donnera un petit frisson, ou un grand fou rire, c’est celle que l’enfant aura prise, avec son regard moqueur, ou observateur, ou tout simplement parce qu’il ne se trouve pas à la même hauteur que vous!

Si vous avez un ou deux bambins à la maison et une tablette… n’avez-vous jamais retrouvé des trucs bizarres dessus? Genre des trous de nez en gros plans, le pied du petit frère ou la langue du chien?

Surtout avec les dizaines d’applications qu’on peut trouver maintenant, ça peut donner des trucs loufoques!

Vous avez ri, vous avez supprimé par dizaines ces clichés flous ou tout simplement incompréhensibles… mais si parmi ces délires se trouvait une petite perle? Pourquoi pas faire un album de ces petites photos délirantes?

Voici un petit florilège de ce que j’ai retrouvé dans notre tablette… entre notre ado de 12 ans et notre petit artiste de 8 ans, qui a pris quoi?

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Alors, laissez votre appareil à votre enfant, ou retrouvez votre âme d’enfant!!! N’ayez peur de rien en photo!

Organiser la décoration d’un mini-album.

Bonjour!

Prêts pour un mini-album?

Alors voilà… je voulais depuis longtemps faire un mini-album avec ces petits cadres Tolsby : ici.

Si vous n’avez pas de cadre ikéa, ce post peut vous servir quand même: vous obtiendrez un album qui est juste relié par deux anneaux, sans le support. Et vous pouvez découper les pages de la taille que vous souhaitez.

Si vous avez le petit cadre, il vous faudra découper des pages (autant que vous le souhaitez: pour ma part, j’en ai 12) de 8,5/13 cm. Sur le haut, perforez à 2 cm des bords gauche et droit et à 0,7 cm du bord haut:

Image hébergée par servimg.com

Les anneaux, si vous avez le cadre, doivent être des anneaux de 3 cm de diamètre. Si vous n’avez pas le cadre, prenez-en des plus petits.

Image hébergée par servimg.com

Vous pouvez encrer et crayonner vos pages si vous aimez le faire (sur cet album, je n’ai pas encré, juste crayonné au feutre fin gris): soit tout au début, soit au fur et à mesure de vos pages, comme j’ai fait.

Avant de commencer la décoration de mes pages, j’imprime mes photos (ici en 5/7,5 cm), je ponce et souvent (pas sur les photos suivantes), je les matte avec un rectangle de papier foncé 3mm plus grand que la photo (j’utilise un papier fin noir acheté en magasin de bureautique).

Pour cet album, qui est un album « recto/verso » (c’est à dire qu’on peut le regarder en commençant d’un côté ou de l’autre, chaque côté étant une série de photos différente), j’ai deux séries de photos: la séance des cheveux longs d’Iliade, au parc, et la séance chez le coiffeur.

Je commence par positionner mes photos: attention, sur cet album recto/verso, les photos de la page qu’on tourne sont à l’envers (photo suivante), puisqu’on ne regarde que les pages recto: on retourne le cadre pour regarder les photos verso.

Le truc est un peu compliqué à expliquer mais peut être que vous comprendrez mieux en allant voir sur mon blog, ici, les images du mini!

Je positionne donc toutes mes photos, sans rien coller… Je vérifie que j’ai bien le nombre de photos qui correspond au nombre de pages etc.

Image hébergée par servimg.com

Ensuite, je découpe plein de petits rectangles de papiers (5/8 cm souvent), des bandes (souvent 2,5/10 cm) etc:
Image hébergée par servimg.com

Je distribue un peu les papiers sur les pages (sans rien coller…), en faisant attention aux contrastes: pas de rose sur du rose, par exemple… De cette façon, je sais, avant de coller, si j’ai assez de papier ou pas… si j’ai mis trop de papier au début et qu’il ne m’en reste plus pour la fin, ça permet de ré-équilibrer tout ça avant le collage. Ou inversement, s’il m’en reste, je peux en remettre à un endroit qui me paraissait un peu « léger ».

Je prépare également plein de découpes à la Big Shot:
Image hébergée par servimg.com

Que je trie pour bien toutes les voir et les disposer devant moi (je sors également des petites perles, des petits napperons… tout ce qui me semble aller très bien avec le projet, même si je finis par ne pas les utiliser, je les sors… au cas où!):
Image hébergée par servimg.com

Si vous n’avez pas de machine de découpe, l’important ici est de faire du volume: vous pouvez vous servir d’étiquettes, de petits rectangles de papier calque déchiré, de très très fines bandes de papier (genre 1cm de large sur 9 ou 10 cm de long), de découpes à la main, etc. Il s’agit juste d’habiller la page.Vous pouvez aussi choisir d’imprimer les photos en plus grand, pour avoir moins de fond à habiller.

J’ajoute également du volume en chiffonnant du fil à coudre classique sous une perfo fleur: j’agrafe le fil à la fleur (le côté agrafe voyante me plaît bien):
Image hébergée par servimg.com

Et j’aplatis le dos des agrafes avec un petit marteau pour qu’elles n’accrochent pas. Je colle les fleurs à la colle scotch ensuite, sur le mini.
Image hébergée par servimg.com

Quand j’assemble une page (ici la couverture), je fais des essais: je positionne le papier, j’essaye de prendre un papier qui contraste avec celui du dessous, j’ajoute une ou deux découpes, je bouge, je positionne… et quand ça me plaît, je colle.
Image hébergée par servimg.com

Une fois que le papier a été distribué d’une façon équilibrée avant le collage, c’est très rapide de coller.

Pour garder une harmonie dans l’album, je prends toujours un élément que je répète sur presque toutes les pages, comme ici avec la petite fleur, que j’ai perforée dans plusieurs couleurs différentes…

Organiser ainsi la décoration de votre album évitera de manquer de papier quand on arrive à la fin (les albums super bien décorés au début et très « clean and simple » à la fin! hi hi!)… ou au contraire trop lights alors qu’à la fin, vous vous retrouvez avec assez de papier pour en refaire 2 ou 3, parce que vous n’avez pas osé en mettre trop de peur d’en manquer!

Voilà pour mes conseils de ce soir!

Retrouvez les photos de mon album sur cadre sur mon blog,ici!

A bientôt!

Clin d’oeil n°2: Exercice!

Prêt pour un gros plan?

Le thème de notre exercice:

« Rêverie »

Pensez à mes exemples!

Voici la mienne!

Image hébergée par servimg.com

(Gros bisous ma petite Marionnette!!!)

Clin d’oeil n°2: Osez les gros plans!

Centrer, c’est bien, mais si vous osiez vous rapprocher… près… très près…?

J’utilise énormément les gros plans… Pour plusieurs raisons:

  1. si l’arrière plan est moche, genre le canapé à fleurs de mamie Odette, le gros plan l’occultera!
  2. les gros plans rendant plus intimistes les photos… je m’en sers beaucoup pour les séances couple ou naissance. On a l’impression de rentrer dans le petit périmètre vital du personnage… dans son univers.
  3. le gros plan ou très gros plan est idéal pour mettre en valeur le regard, les traits ou l’expression d’un visage.

Attention par contre, si vous vous rapprochez trop du personnage, vous risquez, selon votre appareil photo et votre objectif, de déformer un peu la forme du visage… Il vaut mieux être un peu plus loin et zoomer, de manière générale (même si c’est plus compliqué que ça, mais je tiens à rester généraliste!)…

Rien de mieux qu’un exemple, hein?

Pour le côté pratique, j’occulte le « pas beau », voici ce que ça peut sauver!

Sans le gros plan: (les sacs, les chaussures etc, c’est le bazar autour! bon là en plus, ma photo est floue… mais le temps ne m’aide pas et j’ai fait vite, vu la patience légendaire de ma Grenouille Milo pour les photos!)

Image hébergée par servimg.com

Avec le gros plan! Le personnage est le même, dans la même position, j’ai juste zoomer pour cacher les trucs pas beaux autour:

Image hébergée par servimg.com

Pour le côté un peu plus intimiste de cette technique:

Voici ma petite cousine et son mari… j’aime beaucoup cette photo, et l’amour qu’ils dégagent:

 Image hébergée par servimg.com

Mais c’est encore plus fort en gros plan:

 Image hébergée par servimg.com

Donc n’hésitez plus à vous rapprocher! Quand je regarde les photos des personnes qui m’entourent, c’est toujours ce qui me frappe: j’ai envie de recadrer leurs photos, pratiquement tout le temps!

Attention, c’est vrai quand on prend des personnes en photo, hein, mais pas pour les paysages! Là, vous pouvez laisser votre grand angle s’en donner à coeur joie!

***********

Et puis je tiens à le re-préciser (je crois que je le ferai à chaque fois): je ne prétends pas vous donner des « cours », je suis aussi amatrice que vous, pas une professionnelle!

Mes photos sont pleines de défauts, de réglages parfois foireux… mais je ne cherche pas la photo parfaite, je cherche la photo qui me parle, qui me touche…

**********

Alors, vous allez tenter de zoomer davantage?

Clin d’oeil n°1: Exercice

Pour ce premier exercice… voici le thème que je vous propose:

« PORTRAIT »…

A vous de mettre à profit mon conseil de vendredi dernier!

J’aurais bien aimé qu’on puisse ouvrir et partager une galerie où chacun et chacune aurait pu ajouter sa photo pour qu’on partage nos clichés, mais je ne veux pas quelque chose qui me prenne trop de temps!

Donc, si vous voulez partager votre photo, n’hésitez pas à en mettre le lien (vous pouvez les télécharger sur servimg par exemple) en commentaire!

Rien ne vous empêche également de les mettre sur Facebook, instagram, là où vous voulez!

Mais n’oubliez pas d’indiquer « Clin d’oeil photo n°1 » sur votre publication!

Voici la mienne!

 Image hébergée par servimg.com

A bientôt!

Clin d’Oeil n°1: « centrer »: histoire de cadrage!

Bonjour tout le monde!!

Et oui, voici venu le temps de notre petit rendez-vous hebdomadaire! Notre rendez-vous photo!

Des petites astuces, parfois des évidences pour certains mais les petits rappels ne sont jamais inutiles!

On commence par le basique…

Vous avez, toute votre vie, entendu dire que pour prendre un bonne photo de quelqu’un, il fallait le « centrer »… Alors si vous êtes comme mon mari, vous faites quoi? Vous visez la tête de ladite personne et vous la mettez bien au milieu de votre photo!… Et ça donne ça:

Image hébergée par servimg.com

Alors, oui, la tête est super bien centrée, pas de problème! Mais rien ne vous gêne? C’est quoi cet espace qui ne sert à rien au dessus de la tête?

Est-ce que ce ne serait pas mieux comme ça ? (je n’ai fait que descendre un peu l’appareil photo, rien changé d’autre)

Image hébergée par servimg.com

Laissez le moins possible de place au dessus de la tête des personnes que vous prenez en photo!

En bref, « centrer » ne signifie pas « mettre la tête au milieu »… (si seulement mon mari pouvait lire ce post!!!!) On verra même par la suite qu’une photo peut avoir beaucoup plus d’impact en étant complètement décentrée, justement!

La preuve avec la photo suivante, que je n’aurais prise pour rien au monde avec Milo en plein milieu… Mais on verra pourquoi une autre fois!

Image hébergée par servimg.com

A vendredi prochain pour un petit exercice!

Petit cadeau rapide!

On en voit beaucoup sur le net, je vous donne ici ma version!

Voici des petits Mug-cake…

Image hébergée par servimg.com

L’idée est simple: un mug (pour ma part, j’en ai habillés 2 en tricot… une petite housse mobile), qu’on remplit d’ingrédients, avec une petite recette…
Même principe que les pots à cookies.

Il vous faut:

– un mug

– 2 petits sachets en plastique alimentaire

– du papier pour la recette

Et pour les ingrédients:

– dans le sachet 1: 40g de chocolat patissier

– dans le sachet 2: 20g de farine et 20g de sucre

Image hébergée par servimg.com

Décorez comme vous le souhaitez, vous pouvez ajouter un pic à brochette avec un petit fanion pour créer un petit drapeau avec un petit message style « merci » ou autre… Glisser un petit sachet de thé ou remplacer carrément les ingrédients et la recette par un petit sachet de chocolats!

Image hébergée par servimg.com

Sur le petit papier recette:

1) Versez les 40g de chocolat du 1er sachet dans le mug, ajoutez 30g de beurre et faites chauffer 30 secondes au micro-ondes. Touillez pour obtenir un mélange bien lisse.

 2) Ajoutez les 20g de farine et les 20g de sucre du 2ème sachet et mélangez de nouveau.

3) Ajoutez 1 œuf entier, mélangez de nouveau et placez au micro-ondes pendant 1mn à 1mn 30.

 4) Dégustez !

Image hébergée par servimg.com

Il ne vous reste plus qu’à emballer et c’est prêt à être offert!